Gestion des risques liés aux tiers

Gestion des risques liés aux tiers
Gestion des risques liés aux tiers

Body

Jusqu’à récemment, l’évaluation des tiers se limitait fréquemment à des critères de solidité financière, de qualité, et de contrôle interne dans le cadre de prestations externalisées.

Une nouvelle vague de règlementations a néanmoins renforcé la pression en matière d’évaluation des tiers. Que ce soit d’un point de vue corruption (Loi Sapin 2 - décembre 2016), devoir de vigilance (mars 2017) ou bien sécurité des données privées (avril 2016), de nouvelles diligences doivent être mises en œuvre vis-à-vis de vos tiers, et notamment vos fournisseurs, intermédiaires, distributeurs et agents commerciaux. La récente crise sanitaire a de nouveau accentué les problématiques liées à la solidité financière et à la dépendance vis-à-vis des fournisseurs critiques ; ainsi que la nécessité de disposer d’un plan de continuité étendu à vos tierces parties.

La mise en place de l’ensemble de ces diligences sur un périmètre de tiers élargis peut toutefois s’avérer complexe et lourde de conséquences. En effet, la mise en place de dispositifs d’évaluation (« due diligences »)à l’entrée en relation et de gestion du risque durant le cycle de vie impacte en profondeur vos processus opérationnels et ceux de vos multiples intervenants internes et externes.

Nous avons acquis au fil des années et des missions réalisées une expérience et des convictions à propos de la démarche à suivre en matière de gestion des risques liés aux tiers (« Third-Party Risk Management » ou « TPRM »).

Cette démarche doit être progressive, proportionnée, pragmatique, intégrée (non uniformisée) et donc nécessairement basée sur une approche par les risques.

Nous vous présentons ainsi dans cette brochure nos offres de services en matière de gestion des risques liés au tiers, nos convictions pour le succès de telles démarches et les caractéristiques de notre cabinet.

 

Téléchargez notre brochure

 

Diagnostic Audit